Planches anatomiques - Fuck Genetics
Fuck Genetics
Don't Miss

Planches anatomiques

Cliquez sur les images pour voir les Planches anatomiques .

Cliquez sur les noms des muscles pour voir les détails.

Les images sont lourdes, donc nécessitent un peu de temps, merci de patienter durant le chargement.

anatomie musculaire 1

anatomie musculaire 5

anatomie musculaire 2

anatomie musculaire 3

anatomie musculaire 4

anatomie musculaire 7

anatomie musculaire 6

anatomie musculaire 9

anatomie musculaire 11

anatomie musculaire 10


1er radial
Adducteur moyen
Angulaire
Biceps
Biceps fémoral
Brachial antérieur
Carré crural
Carré des lombes
Carré pronateur
Coraco-brachial
Couturier
Crural
Deltoïde
Demi-membraneux
Demi-tendineux
Droit antérieur
Droit interne
Extenseur commun des doigts
Fléchisseur commun profond des doigts
Fléchisseur commun superficiel des doigts
Grand adducteur
Grand dentelé
Grand Dorsal
Grand droit
Grand fessier
Grand oblique
Grand palmaire
Grand pectoral
Grand rond
Iliaque
Jambier antérieur
Jambier postérieur
Jumeaux
Jumeaux de la hanche
Long fléchisseur du pouce
Long péronier latéral
Long supinateur/Brachio-radial
Moyen fessier
Obturateur externe
Obturateur interne
Pectiné
Petit Adducteur
Petit dentelé inférieur
Petit dentelé supérieur
Petit fessier
Petit oblique
Petit Pectoral
Petit rond
Poplité
Psoas
Pyramidal (Piriforme)
Rhomboïde
Rond pronateur
Soléaire
Sous-clavière
Sous-épineux
Sous-scapulaire
Sus-épineux
TFL
Transverse
Trapèze
Triceps brachial
Vaste externe
Vaste interne

Les muscles profonds du dos

Le dos, pièce maîtresse de l’architecture du corps, ressemble à un mécano composé d’une structure centrale (la colonne vertébrale) et encadré par 2 socles où s’insèrent les membres (le bassin et la ligne des épaules).

L’ensemble est maintenu par un réseau de muscles et de ligaments dont il convient de prendre soin et d’entraîner pour augmenter la longévité dans la carrière sportive.

Dans l’anatomie générale, nous avons vu les muscles superficiels (la musculature plus ou moins visible). Voyons ici l’architecture plus profonde permettant de maintenir le dos du pratiquant dans un parfait état de fonctionnement.

En regardant le dos plus en détails, nous remarquons plusieurs points importants :

– Il existe différents niveaux musculaires (les muscles traditionnels, présentés dans la rubrique anatomie; une seconde couche musculaire intermédiaire, une couche profonde plus proche ou ‘plaquée’ aux articulations dorsales et enfin un enchevêtrement de ligaments).
– La colonne vertébrale n’est pas une poutre rectiligne, mais un amoncellement de vertèbres positionnées sur différentes courbes entre lesquelles sont interposés les disques (amortisseurs).

Nous vous proposons de regarder de plus près ces points.

Epineux du thorax
Erecteur du rachis
Grand droit postérieur
iliocostal des lombes
Iliocostal du cou
Iliocostal du thorax
Inter
spinaux

Intertransversaire
Longissimus de la tête
Longissimus du cou
Longissimus thoracique
Multifides
Oblique inférieur
Oblique supérieur
Petit droit postérieur
Rotateurs du thorax
Semi épineux de la tête
Semi épineux du thorax
Splénius capitis