Fuck Genetics
Don't Miss

Le test du moyen fessier

Le moyen fessier est un muscle important dans l’équilibre de l’homme, notamment à cause de notre capacité à avancer debout (bipédie). En effet, il permet au bassin de ne pas s’affaisser à chaque fois que l’on décolle un pied (boiterie). Il nous permet de conserver une attitude verticale, sans se pencher d’un côté ou de l’autre à chaque pas, comme pourrait le faire certains singes.

Le moyen fessier fait partie des muscles ‘fixateurs du fémur’ c’est à dire qui permettent à la tête du fémur de rester dans sa loge.

Ces muscles fixateurs permettent également de transmettre les forces en provenance des membres inférieurs vers le buste et inversement (photo issue de la publication Tenségrité).

Le moyen fessier, plus précisément, facilitera les transferts de force en provenance du sol vers le buste.

On comprendra donc plus facilement sont importance face à ce rôle.

En effet, lorsque nous levons une jambe, le bassin s’affaisse de ce côté à cause de la pesanteur.


Son rôle, lors de ce mouvement va être de redresser le bassin en tirant du côté opposé.


Il arrive que ce muscle soit déficient (d’un côté ou des 2). À ce moment-là, il ne peut redresser le bassin. Mais comme l’équilibre est nécessaire (automatique), l’ensemble du corps va s’adapter.


Bien évidemment, la posture est rarement celle-là. elle est très souvent beaucoup plus légère, les muscles plus puissants prennent le relais, mais pas suffisamment vite. L’œil du testeur doit être aguerri à détecter, en mouvement, ces décalages.

Néanmoins, un test statique est facilement faisable à la maison:

  • Fermez les yeux
  • En les ouvrant, décollez un pied.
  • L’un de vos proches doit observer de devant et de derrière une absence d’inclinaison du buste, de la tête, du bassin ou un fléchissement du genou de la jambe au sol; ni une distorsion de la colonne.
  • Il est important que vous ne le fassiez pas tout seul devant la glace: le corps apportera immédiatement des correction en fonction de ce que la fonction ‘vue’ captera.

Il s’agit du test de Trendelenbourg.

Une défiscience sur l’un ou les 2 moyens fessiers peut engendre, comme nous l’avons observé plus haut une boiterie (importante ou légère), mais également de très fots déséquilibres musculaires pouvant être responsables de douleurs au dos, hanches, genoux, cervicales voir aux épaules (qui s’adaptent aussi à ce déséquilibre permanent).

Cette déficience, une fois acquise, sera entretenu par l’augmentation des muscles synergiques (grand fessier par exemple) qui prendront progressivement toute la fonction (atrophie et amnésie du moyen fessier).

N’oubliez pas qu’une vérification de posture est nécessaire.