Fuck Genetics
Don't Miss

Les tests dopage au CrossFit

Depuis cette année, on constate, fort heureusement, une présence poussée des contrôles antidopage lors des compétitions CrossFit.

C’est une excellente nouvelle. Mais cela apporte beaucoup de questions (en veut-on au CrossFit, est-ce du harcèlement, pourquoi moi ?).

En l’absence de connaissances de la règlementation, on peut entendre tout et n’importe quoi, basé comme souvent sur des idées reçues, des vérités non vérifiées.

Pourquoi des tests sur une compétition ?

Les organisateurs, l’AFLD, les Services de police peuvent demander des tests des athlètes.

Les organisateurs peuvent demander à l’AFLD de tester tous ou certains athlètes. Par exemple si la compétition veut respecter la charte Free Drug, elle devra demander à ce que 10% des compétiteurs soient testés. Dans ce cas de figure, n’oublions pas que le code mondiaux du sport impose la diffusion des listes des sportifs contrôlés positifs.

L’AFLD, sur sa propre initiative, sur demande des pouvoirs publics, sur dénonciation, peut contrôler n’importe quel athlète aussi bien en compétition que sur son lieu d’entraînement (à domicile, c’est plus pour les sportifs de haut niveau).

La police interviendra plutôt dans la recherche de réseaux, ou pour appuyer le travail de l’AFLD.

Les tests anti-dopage hors fédération Vs fédération

Oui, le CrossFit est une entreprise privée et non une fédération reconnue. Donc il n’y a aucune sanction sportive possible.

Ceci est une fausse vérité.

S’il n’y a pas de fédération sportive « CrossFit », alors l’AFLD (Agence Française de Lutte contre le Dopage) est habilitée à sanctionner sportivement l’athlète.

Et attention, ce n’est pas que du blabla : si le sportif a une licence pour un autre sport, la sanction « CrossFit » peut également être valable en Haltérophilie ou l’athlétisme par exemple.

D’autre part, si un organisateur privé est informé d’une suspension sportive et accepte quand même ce sportif, il est lui-même contrevenant et risque gros…

Les sanctions pénales

Et oui, le CrossFit, c’est privé… donc on ne risque rien… N’oubliez pas les peines de prison d’il y a quelques années (2010 ou 2011) de simples détenteurs de produits interdits (contrôle dans la salle d’entraînement et au domicile)… Détenir des produits dopants est passible de sanctions pénales.

Lorsque vous êtes contrôlés positifs, vous recevez quelques semaines après, un compte rendu de l’AFLD avec les sanctions sportives/administratives que vous subissez. Si vous êtes clean, vous pouvez faire appel (non suspensif la plupart du temps).

Entre temps, la police a le pouvoir de venir contrôler chez vous (suite à ce contrôle positif). Et dans ce cas là, les sanctions pénales s’appliquent.

En effet, la loi n°2008-650 du 3 Juillet 2008 relative à la lutte contre le trafic de produits dopants précise qu’il est interdit de détenir, acquérir, prescrire, céder, offrir, administrer, appliquer, fabriquer des substances ou procédés inscrits sur la liste (voir décret n° 2010-1578 du 16 décembre 2010).

Pour un usage personnel, la loi prévoit jusqu’à 1 an d’emprisonnement et 3750 € d’amende.

Si la détention présente un volume supérieur à la consommation personnelle, il y a trafic, donc 5 ans d’emprisonnement et 75’000 € d’amende. Ca passe à 7 ans d’emprisonnement et 150’000 € d’amende s’il y a bande organisée (par exemple un ensemble d’utilisateurs sur un forum de discussion sur Internet…) ou si un mineur est dans l’affaire.

Conclusion

Ne criez pas au loup, à la persécution. Réjouissez-vous de la protection offerte par cette officine étatique, car la lutte antidopage n’est pas une persécution, mais une simple tentative d’égalité entre les compétiteurs. Si d’autres sports sont moins contrôlés (encore faudrait-il en avoir la preuve réelle et non une supposition), plaignez-les au lieu de vous plaindre.

Participez à des compétitions entre sportifs et non entre fermes pharmaceutiques. Et réjouissez-vous qu’il y ait des contrôles… Ceci garanti un minimum d’égalité (minimum bien sûr, ne soyons pas naïfs).

Et entre temps, Fuck your Genetic, Train Hard !